cours le monde actuel

 

  

I Les échanges dans le monde.

A Qu’est-ce que les échanges ?

Le terme « échanges » désigne les flux (les déplacements) de biens matériels (marchandises), de services et de capitaux.

Définition : flux de capitaux : ce sont des flux « d’argent » qui correspondent à des investissements directs à l’étranger (IDE) :

- création ou rachat – par l’intermédiaire de la bourse - d’entreprises à l’étranger,

- des placements à l’étranger (achat d’actions d’entreprises étrangères sans prise de contrôle), à des prêts et des emprunts bancaires.

Biens et services s’échangent sur les marchés commerciaux, acheteurs et vendeurs sont appelés des partenaires commerciaux.

Les capitaux s’échangent sur les marchés financiers, c’est-à-dire dans les places financières (bourses).

Les capitaux s’échangent sur les marchés financiers, c’est-à-dire dans les places financières (bourses).

 

B L’accélération et la mondialisation des échanges.

 

1. Le commerce mondial. 

croissance continue depuis 1950, accélération dans les années 60, 80 et 90 ; X 17 en 45 ans !

-

croissance plus rapide que celle de la production ; les biens et services s’échangent de plus en plus en dehors des marchés nationaux.

 
 
 
 
 
 
 

 

Depuis les années 50 les échanges se sont accélérés et les flux sont devenus largement planétaires.

Les flux commerciaux principaux s’effectuent entre 3 partenaires majeurs à l’échelle mondiale : les EU, l’Europe et le Japon. Il s’agit très

majoritairement de produits manufacturés*. Les pays du nord contrôlent 75 % du commerce mondial.

Les flux entre les pays du sud et ceux du nord, plus réduits, correspondent à des matières premières bon marché dans le sens sud-nord et des produits manufacturés coûteux dans l’autre sens.

En 2001 la valeur des exportations mondiales de produits manufacturés s’est élevée à 6000 milliards de $, celle des services à 1500 milliards de $.

2. Le marché financier mondial

Les flux de capitaux concernent eux-aussi les pays de la Triade qui sont les principaux acteurs du marché financier mondial. Les grandes places

Certaines régions du Sud accueillent des capitaux venus du nord, l’Amérique Latine et l’Asie du Sud Est surtout. Ce sont les investissements américains et japonais dans ces régions qui les alimentent. Ils trouvent ici des marchés en plein essor et des conditions économiques favorables (main d’oeuvre, taxes peu élevées etc.)

financières sont presque toutes situées dans ces pays (NY – Tokyo – Londres…).

Certaines régions du Sud accueillent des capitaux venus du nord, l’Amérique Latine et l’Asie du Sud Est surtout. Ce sont les investissements américains et japonais dans ces régions qui les alimentent. Ils trouvent ici des marchés en plein essor et des conditions économiques favorables (main d’oeuvre, taxes peu élevées etc.)

C Acteurs et instruments de la mondialisation des échanges.

 

1. la modernisation des transports

 

Les modes de transport se sont perfectionnés, ont gagné en fiabilité et en performances = accélération.

+ Le transport maritime : est le mode transport privilégié à l’échelle mondiale (2/3 des marchandises transportées) ; le porte-conteneur facilite

les opérations de chargement/déchargement et le passage d’un mode à un autre (bateau/rail - rail/route…)

+ Le transport routier de marchandises s’est hissé très largement en tête des transports terrestres.

+ Le rail a beaucoup décliné mais les possibilités qu’offre le ferroutage lui laisse espérer un avenir meilleur.

+ Le transport aérien de marchandises reste assez marginal et privilégie les

marchandises à haute valeur ajoutée.

+ Le transport par tubes et par fils occupe une place de choix dans le

transport des énergies et sources d’énergie

2.la déréglementation des économies

Les états, dans le cadre de l’OMC (Organisation Mondiale du Commerce) ouvrent de plus en plus leurs marchés en réduisant les règles qui les

protégeaient jusque là (taxes par exemple).

3. la révolution informatique

L’utilisation massive de l’informatique a permis une extraordinaireaccélération des communications, supprimant de fait les frontières.

4. les multinationales (FMN : firmes multinationales)

Ce sont de très grandes entreprises qui ont des filiales dans plusieurs pays ce qui leur permet une implantation mondiale (ex : Coca Cola, Daimler

Chrysler, Aventis…). Certaines sont plus riches que certaines états.

D Les flux humains dans le monde

Les hommes sont aujourd’hui très mobiles. Chaque année des millions de personnes migrent de manière temporaire ou définitive pour des raisons variées.

 

II Les inégalités dans le monde

cliquer ici

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×